Bougez autrement ..., Les aventures un citoyen sur son trajet vélo-boulot-dodo entre le Trièves et l agglomération Grenobloise ou la dure réalité des problèmes rencontrés par les cyclistes pour restreindre l’emprise de la voiture en ville.

mercredi 28 novembre 2007

Flexibilité :-(

La France vu par Mme Lagarde ...

3 commentaires:

Abel a dit…

Franchement, je ne comprends pas.
Une responsable de haut niveau suggère, avec des phrases toutes simples, de circuler à vélo lorsque c'est possible. Elle se fait descendre en flammes par les medias, les politiques, de droite comme de gauche. Jusque-là, rien que de malheureusement très banal.
Et ceux qui devraient l'approuver hurlent avec les loups, se mettent du côté des rires gras !
Franchement, je ne comprends pas.

bipbip38 a dit…

Détrompe toi, je me félicite de cette décision de bon sens et contrairement a beaucoup je suis persuadé que l'auto n'est pas indispensable même quand on travaille loin ou/et que l'on a des enfants. Malheureusement encouragé la pratique du vélo ne suffit pas a faire une politique économique équitable. En ce qui concerne les droits des salariés, Mme Lagarde trouve que tout est désuet et encouragé le travaille le dimanche n'est pas trés écologique non plus puisque cela profite essentiellement au grande surface excentré en encourageant la précarite. Ce billet est un clin d'oeil a sa politique anti-sociale et non pas a sa recommendation de faire du vélo bien sur.

a dit…

Sommes-nous seulement quelques-uns à entrevoir que cette vélorution à venir (car elle est inéductable !) pourrait, si l'on imagine le pire des scénarios, être le fait d'une politique anti-sociale sans précédent ?