Bougez autrement ..., Les aventures un citoyen sur son trajet vélo-boulot-dodo entre le Trièves et l agglomération Grenobloise ou la dure réalité des problèmes rencontrés par les cyclistes pour restreindre l’emprise de la voiture en ville.

jeudi 19 juin 2008

Km 47.4 - L'auto transforme-t-il la conscience du réel ?

Non ce n'est pas le sujet du bac de philosophie 2008 mais le triste constat du monde dans lequel on vit: hier soir au passage a niveau de Coynelle (qui vient d'être refait), la barrière se baisse mais au bout de 5 minutes la barriere n'est toujours pas réouverte et aucun train n'est passé, une file de 10 voitures s'est formée de chaque coté et a la 7ème minutes les premières voitures commencent a contourner la barrière !



10 minutes après le TER Gap-Grenoble passe sans ralentir ... entre temps j'ai vu passer une quinzaine de voiture et un tracteur qui a du faire une petite marche arrière au milieu pour décoincer sa remorque accroché a une des barrières ...! le bus Grindler et le trans'isère sont quand même resté sagement derrière.

Quand je pense que certains sont capable de rester coincé 45 minutes dans un bouchon pour faire 10km (on n'est pas a Paris quand mêêmme) et mettre leur vie (et celles des autres) en danger pour gagner 20 minutes, la réponse a la question posé en titre est definitivement OUI.

Aucun commentaire: